ProLigue I Place aux Finales

03 juin
Avant match
Nous y sommes enfin ! Ce week-end se déroulent les Finales du championnat de ProLigue du côté de Dijon. Place à la présentation des demi-finales qui se disputeront ce samedi. Pour rappel, les matchs sont à suivre sur Bein Sports 3 et sur le compte Twitch de la LNH. 

Ivry – Sélestat (15H15)

1er de la saison régulière et déjà assuré d’évoluer en Liqui Moly StarLigue l’an prochain, l’US Ivry veut tout de même aller chercher le titre de champion de France. Mais face à eux, les joueurs de Sélestat donneront corps et âme pour remporter la demi-finale, s’offrir la finale et se donner le droit de rêver à une place en première division la saison prochaine. Le SAHB qui a battu Nice lors des barrages (25-25 ; 28-32) tentera de faire ce qu’il n’est pas arrivé à réaliser lors des matchs aller et retour face aux franciliens : gagner. Mate Sunjic, le capitaine d’Ivry est prêt pour affronter les Alsaciens : « On aborde les finales avec beaucoup de sérénité car je connais la valeur de mon groupe. Mais aussi avec beaucoup d’envie et d’excitation parce que depuis notre montée, c’est devenu notre objectif principal pour cette fin de saison. Sélestat est une très belle équipe qui mérite sa place dans ces finales ». Thomas Capella et les siens tenteront de créer la surprise : « Si on peut être champion, on ne va pas s’en priver. On va jouer à fond et on fera les comptes à la fin. On prend les matchs de la même manière que lors de la saison régulière. Notre objectif était d’aller en barrages, maintenant ce n'est que du bonus.

Cherbourg – Pontault-Combault (18H00)

Sur le papier, c’est le véritable choc de ces Finales de ProLigue. En effet, Cherbourg qui a terminé second de la saison régulière affronte Pontault-Combault qui s’est emparé de son côté de la 3è place du championnat. Lors de la saison régulière et des deux rencontres entre Cherbourg et Pontault-Combault, ce sont les Cherbourgeois qui se sont imposés à deux reprises (23-24 ; 32-26). John Nkonda le vice-capitaine de la JSC est forcément impatient avant de débuter la demi-finale : « De base, l’objectif était de faire les finales, le reste c’était que du bonus alors que maintenant, tout le monde veut cette montée ». Jean-Pierre Dupoux attend les Normands de pied ferme : « On sait qu’on est capable de les battre. Pendant les deux matchs qu’on a fait contre eux, on est devant pendant presque tout le match et ils nous échappent dans les dernières minutes. Cette fois, on doit être à fond pendant 60 minutes ».

Les Finales de ProLigue