close


Les 7 de ma carrière - Johann Caron (Massy)

20 avril
Divers
Johann Caron n'a pour l'instant connu qu'un seul club dans sa carrière : le Massy Essonne Handball. Il est donc bien placé pour nous retracer son histoire en nous donnant les joueurs qui l'ont marquée.

Mon sept de potes

Gardien de but : Xavier Carpentier : "C'était un excellent gardien de but que j'ai connu à l'époque où on jouait en D2, mais la vieille D2 hein (rires) ! Un jour, il a craqué, il est passé pivot avec la réserve. Et maintenant, il joue en région à Limours, et il est demi-centre !"

Ailier gauche : Dimitri Humbert : "Un de mes potes d'enfance, on s'est connu avant que j'arrive à Massy. On a joué ensemble en équipe de l'Essonne, on a fait les finalités du championnat de France. Il joue en N3 maintenant."

Arrière gauche : Mickael Tarlet : "Un autre de l'équipe de l'Essonne ! On avait une génération géniale avec les 88, et j'ai gardé le contact avec un certain nombre, qui sont devenus de bons potes."

Demi-centre : Etienne Thouvenin : "Surnommé E.T., c'était pas trop dur à trouver (rires)...Il est coach sportif maintenant, je crois qu'il avait arrêté le hand il y a cinq ou six ans."

Arrière droit : Amadou Thiero : "Le mec qui n'a jamais l'affaire, qui coache toujours à Massy en jouant avec la réserve. Quand j'étais plus jeune, je jouais contre lui, mais finalement, notre amitié n'en a pas gardé trop de séquelles (rires)...3

Ailier droit : Cédric Girard : "Surnommé chinois, alors qu'il est pas du tout chinois (rires)...Un ailier droit de 86, super efficace."

Pivot : Régis Kouffi : "Le plus vieux de tous ! On s'est connu en -16 et -18 mais on a perdu contact depuis. C'est con parce que c'était un vrai bon pote à l'époque."

Mon sept de coéquipiers

Gardien de but : Alexandre Lecomte / Adrien Alaimo : "Alex', c'est un des vieux de la vieille, un des gars qui m'a encadré quand j'étais plus jeune. Adrien, c'était le plus mauvais perdant au basket (rires) ! Un vrai gros tricheur, même s'il ne le reconnaitra jamais ! Il était pas mauvais, mais il jouait quand même un max sur son physique."

Ailier gauche : Junior Réault : "Y'en a pas eu des masses non plus. J'aurais pu mettre Jonathan Scarmel aussi. Avec Junior, on a un parcours similaire, on est arrivé y'a un bout de temps et on est un peu les gardiens des valeurs désormais. On perpétue les traditions (rires) !"

Arrière gauche : Etienne et Mathieu Lamy : "Compliqué de départager les deux. Mathieu est mon voisin, on habite à cinquante mètres, il avait arrêté y'a quelques années mais il a repris une licence, le hand lui manquait trop. Etienne, j'ai jamais vu un mec tirer aussi fort. Mais bon, on se foutait bien de sa gueule quand il repeignait les murs du gymnase aussi (rires) !"

Demi-centre : Benjamin Desgrolard : "Quand il était jeune, il jouait déjà avec les plus vieux. Il était sacrément doué. Bon après, je sais pas trop pourquoi, mais c'était le chouchou du président à un moment (rires) ! "

Arrière droit : Abdoulaye Sarr : "Je le mets, juste pour le retour de Billère...Tout le monde qui doit comprendre comprendra (rires) !"

Ailier droit : Brice Cornier : "C'est con que les stats ne remontent pas aussi loin, parce que je pense qu'il ne doit pas être loin d'avoir le record de saisons jouées en D2. Douze ou treize, quelque chose comme ça, mais doit pas y en avoir des masses qui en ont fait autant que lui..."

Pivot : Gregory Carnier : "Inévitable ! En attaque il était bon, en défense il était bon, mais entre les deux, c'était moins ça (rires) ! Il ronchonnait tout le temps, mais il était vraiment sympa en vrai, c'est d'ailleurs resté un bon pote, c'est même le parrain de ma fille."

 

 

Kevin Domas, photo : Christophe Portat

Proligue