close


Nicolas Tournat: "C'est monstrueux"

26 mai
Entretien
Retrouvez les réactions des acteurs de la demi-finale de Ligue des champions remportée par Nantes face à Paris, ce samedi, à Cologne.

Nicolas Tournat (Nantes)

« Il n’y a pas de mots. C’est monstrueux, exceptionnel. On est en finale de la Ligue des champions dès notre deuxième participation ! C’est fou. Il ne fallait pas se tromper, il ne fallait pas penser qu’on était au Final4, à Cologne, face au PSG… Il fallait se concentrer sur nous-mêmes et on l’a super bien fait. On a tous fait un gros match, que ce soit en attaque ou en défense. Notre gardien a été plus fort je pense. Même si on avait perdu, on aurait tous pu dire qu’on s’était donnés à 300%. Tout le monde s’arrache la tronche dans cette équipe. Maintenant il faut bien se reposer car on a laissé pas mal d’énergie, même si une finale ça se joue plus souvent au mental. » 

David Balaguer (Nantes)

« C’est une vraie fierté d’être dans cette équipe. Tu sais que chacun des joueurs que tu auras à côté de toi, il va donner le maximum. Tout le monde va aider son partenaire. Là on bat Paris en demi-finales de la Ligue des champions, c’est exceptionnel. Je pense que l’on a été plus lucide dans les moments importants. Là sur la fin, on a eu peur, forcément, mais on a trouvé les bonnes options et Cyril a fait les 3-4 arrêts qu’il fallait. Maintenant il faut se calmer parce que demain, il y a un gros match, sans doute le match de nos vies. »

Luc Abalo (Paris)

« On rate notre début de match. Si tu rates ton début de match face à une équipe comme ça, à Cologne, tu es sûr derrière de perdre beaucoup d’énergie pour revenir. Etre devant, c’est plus facile. Dès qu’ils sont passés devant, ils sont passés en position de force. On s’est bien battus pour revenir mais malheureusement, on avait plus de jus. Maintenant on va tenter d’aller chercher cette 3e place… » 

Daniel Narcisse (Paris)

« On perd trop de ballons, on bute sur le gardien, et ensuite on court après le score… On a une chance de revenir à la fin, mais on n’y arrive pas. On s’était concentrés sur le jeu de Nantes et le nôtre, on a essayé de trouver l’énergie pour gagner, mais on n’a pas réussi à le faire. »

Thierry Omeyer (Paris)

« Il y a beaucoup de déception. On était venus ici pour remporter le titre. On savait qu’on avait une grosse demi-finale qui nous attendait, face à une équipe qui nous connaît bien. Un match comme ça se joue sur 60 minutes et on a fait trop d’erreurs. Il y a eu trop de choses qui n’ont pas fonctionnées. On s’est battu, on a même une balle pour revenir mais ça n’a pas suffi… »

Be. C.