close


Une rentrée en fanfare !

21 sept.
Avant match
Les seize clubs de Lidl Starligue retrouvent le chemin des terrains à partir de ce soir. Avec un bon nombre de rencontres particulièrement indécises.

Plus de six mois ! Six mois que les salles de Lidl Starligue étaient vides et muettes, les supporters desespérés à l'idée de retrouver leurs clubs préférés, mais cette fois, c'est la bonne ! Le championnat, désormais à seize équipes, débute jeudi soir avec deux rencontres. La première journée s'étalera jusqu'à dimanche, alors que le champion de France sera connu le 6 juin, date prévue de la dernière journée. 

Nouveauté cette saison, lors de chaque journée :

Jeudi soir, le promu Cesson-Rennes, champion de Proligue la saison passée, entrera dans le vif du sujet avec la réception de Saint-Raphaël à la Glaz Arena. Il s'agira là de la première sortie des recrues raphaëloises Fahrudin Melic et Johannes Marescot alors que Cesson devra montrer autre chose que lors du #WarmUpLNH, où les hommes de Sébastien Leriche n'ont remporté qu'une rencontre. La rencontre entre Istres et Tremblay promet d'être indécise, alors que les rencontres entre les deux formations ces dernières années n'ont accouché que de matchs nuls ou de victoires d'une longueur.

Le promu Limoges aura les honneurs des caméras de beIN Sports vendredi, pour le premier match de son histoire en Lidl Starligue. Ce sera du côté de Nîmes, troisième la saison passée. Les deux formations se sont déjà croisées cet été, et les Gardois s'étaient imposés (21-15). Dunkerque, de son côté, se rendra du côté de Créteil. Il faut remonter à 2016 pour trouver trace d'une victoire cristollienne face à Patrick Cazal et ses hommes. Là aussi, les deux clubs se sont affrontés cet été, et Dunkerque l'avait largement emporté (30:20).

Quatre jours après leur entrée en lice en coupe d'Europe, Montpellier et Toulouse feront leurs premiers pas en championnat. Les premiers, invaincus dans le #WarmUpLNH, reçoivent Chartres, tandis que les seconds se rendront à Chambéry. L'an passé, le déplacement en Savoie avait porté chance aux hommes de Philippe Gardent, qui s'y était imposés d'une courte longueur (25:24).

Les deux clubs engagés en EHF Champions League clotureront ce premier épisode du feuilleton Lidl Starligue. Nantes, qui a remporté toutes ses rencontres cet été mais qui s'est incliné face à Veszprem mercredi dernier, recevra Ivry tandis que Paris évoluera également à la maison, face à Aix. Les statistiques penchent pour les Nantais, qui ont dominé leurs adversaires cinq fois ces deux dernières saisons, et pour les Parisiens, invaincus face au PAUC depuis 2016.

Le programme de la première journée